Un peu d'histoire...

Dans des nombreux pays, donc, la kinésiologie est enseignée au niveau universitaire et est intégrée aux systèmes éducatifs et de santé. Un nombre grandissant de complémentaires de santé remboursent, en partie ou en totalité cette approche.

 

L'histoire commence avec les découvertes des docteurs américains en chiropractie, ostéopathie et orthopédie avant les années '30.

Le Dr. Frank Chapman, diplômé de l'Ecole Américaine d'Ostéopathie, dès les débuts du XXème siècle, en étudiant les flux lymphatiques, découvre que certains points du corps (points réflexes de Chapman), lorsqu'ils sont stimulés, avaient des effets positifs directs sur des organes du corps ou sur des affections spécifiques

Le Dr Terence Benett, chiropracteur, s’intéresse au flux sanguin et établit une liste de points réflexes qui stimulent le flux sanguin vers l’organe associé.

(les points réflexes de Benett)

Le Dr. R.W. Lovett, chirurgien orthopédiste diplômé d'Harvard exerçant à Boston et spécialiste de la polio, invente le test musculaire quantitatif destiné à évaluer la force du muscle.

Mais c'est en 1960 que la kinésiologie prends vraiment forme avec le Dr. George Goodheart, chiropracteur à Detroit,

qui découvre l'existence d'une relation directe entre la faiblesse musculaire et l’état de stress.
 

Il établit une corrélation spécifique entre les points réflexes de Chapmann et de Benett avec le verrouillage musculaire et met au point un test musculaire qualitatif (le test musculaire kinésiologique) qui sert de feed back pour évaluer l’intégrité énergétique entre les différents systèmes; il s'agit du principal outil du kinésiologue.

 

Comme il connaît l’acupuncture, cela le conduit à faire le liens entre les méridiens (clefs de la médecine chinoise depuis plus de trois millénaires), les muscles et les organes associés.Il crée, donc, une méthode d’équilibration du corps et en 1966 il publie un ouvrage de recherche sur le renforcement des muscles par la stimulation des points d’acupuncture.

Dans les années '70 la kinésiologie se développe et "grandit" au travers des travaux des plusieurs chercheurs et praticiens qui ont tous apporté des regards et des pratiques originelles et complémentaires.

 

Le Dr John Thie établit les relations entre muscles, méridiens et points réflexes lymphatiques et vasculaires et développe, une méthode originale qui permet d’évaluer l’état d’équilibre de chaque méridien et de pouvoir les rééquilibrer.

 

Sa méthode, leTouch for Health (en français: Santé par le Toucher) a été traduit en 25 langues et est aujourd'hui utilisé avec succès par des millions de personnes dans plus de 80 pays dans le monde.

En 1976 Candace Callaway, Daniel Whiteside et Gordon Stokes bâtissent un concept original qu’ils appellent "One brain"® ou "3 concepts en 1"®, fondé sur la relation existante entre l'émotion et l'énergie.

Cette technique permet de désamorcer les émotions du passé qui bloquent les perceptions du présent. Le blocage émotionnel amène à un blocage énergétique dans le corps et celui-ci fait surface de multiple façons, y compris sous des formes physiques.

Le DR. Wayne Topping, à partir du Touch for Health de John Thie et de la "bio-kinesiologie", met au point une approche originale qu’il nomme Wellness kinesiology.

Cette kinésiologie du bien-être s’appuie sur une large palette de techniques pour aider le corps à se libérer de son état de stress et retrouver l’équilibre énergétique

Au début des années '80, Paul et Gail Dennison, après des années d'observation et de pratique, finalisent une méthode originale d'aide à l'apprentissage basée sur la coordination harmonieuse des deux hémisphères cérébraux par le mouvement.

Ils la baptisèrent, "Brain Gym"® ou "Edu-kinésiologie"®.

Elle est d'une efficacité redoutable dans les domaines de l'hyperactivité et de tous les "dys" (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie...); en rendant l'apprentissage plus aisé elle désamorce les stress dus à l'incompréhension et aux mauvaises perceptions.

Quelques pionniers de la Kinésiologie :

Une découverte vous tente?

 

 

(de gauche à droite) Shelton Deal, Richard Utt, John Thie, Charles Krebs, Georges Goodheart, Valter Schmidt, Bruce Dewe et Paul Dennison. Photo prise lors du 30 ème congrès annuel du "TFH Association " le 16 juillet 2005

© 2020 - 2025  Bortoletti Claudio

      Tous Droits Réservés